𝐋𝐀 𝐋𝐈𝐁𝐄𝐑𝐓𝐄 𝐄𝐒𝐓 𝐔𝐍 𝐋𝐔𝐗𝐄

Dans la majorité des cas, quand une année débute, les projets et les projections fusent de partout. Le fameux mois de toutes les bonnes résolutions est là et tout le monde essaie d’aller vers ce qui est mieux.
Mais pour ma part, je serai à contrecourant, je vais plutôt faire une sorte d’analyse récapitulative de la vie et c’est à travers elle que j’en tire une conclusion pour nous tous. Il m’a fallu tant d’années pour comprendre que la vraie vie doit passer par une phase de dépouillement et de brisement avant d’atteindre l’essentiel.
Nous avons tellement été formaté dans une course effrénée pour tout ce qui est superflu, excédentaire, surabondant. Mais qu’est-ce que cela a donné comme conséquence dans la vie de l’humanité ? Pollution, dérèglement climatique, déshumanisation, etc.. Le monde moderne avait pensé qu’en ayant toutes les connaissances et maitrisant toutes les technologies possibles, il serait heureux et aurait le contrôle sur les choses. Mais nous constatons tous, que chaque année les choses semblent ne pas se dérouler tel que nous l’avons prévu dans nos calculs.
La question qui se pose : Que s’est-il passé ? Avons-nous raté quelque chose ? Effectivement, nous avons pris l’option vitesse avec un grand V ; produire plus dans un temps record. La génération actuelle est bercée par la mentalité de l’instantané, quitte à bousculer le monde, la nature afin que l’EGO de l’Homme soit assouvi.
Humour de Dieu ou coïncidence, je ne le sais pas, le COVID est passé par là, et nous a ouvert les yeux : la vraie vie n’était pas ce que nous avions toujours imaginé ; elle nous a enseigné que le sage est celui qui a trouvé son compte dans ce qui est l’essentiel.
Si le Christ nous a appris à prier : « Donnes nous aujourd’hui notre pain de ce jour » ; ce n’est pas par esprit de résignation, ni de satisfaction dans le peu qu’on a. Connaître l’essentiel n’est pas une question matérielle ou financière, c’est accéder à l’essence de notre vie (le fond de l’être).
Nous comprenons mieux maintenant la visée du verset biblique tant connu de tout le monde : « Cherchez d’abord, le royaume des cieux et sa justice, et tout cela vous sera donné ensuite » (Mt 6,33).
La quête du royaume des cieux n’est pas une échappatoire à nos soucis quotidiens, c’est en elle que se situe l’essentiel de la vie ; la justice qui serait source de toutes les choses auxquelles nous aspirons par la suite.
L’Eternel dit clairement : « Si tu sais faire la différence entre ce qui a de la valeur et ce qui n’en a pas, tu seras mon porte-parole » (Jér. 15, 19b)

RJL

Leave a reply